Comment Choisir un Tapis

Un tapis kélim est parfait pour un patio style bohème

Lors d’une récente entrevue avec une journaliste de La Gazette de Montréal, j’ai pu répondre à de nombreuses questions qui me sont posées de manière régulière. À la lumière de cette lecture, vous trouverez peut-être des pistes de réflexion concernant l’achat de votre prochain tapis oriental. Si vous avez besoin de plus amples informations, prière de bien vouloir communiquer avec l’équipe de Tapis d’Orient Bashir, nous nous ferons un plaisir de vous aider.

La Gazette de Montréal : Quelle est la meilleure façon d’utiliser les tapis en décoration intérieure? Comment se révèlent-ils être un atout dans une pièce?

M. Shuja Bashir : « Les tapis faits à la main sont des œuvres d’art que vous exposez au sol. Ils sont une représentation d’une période de votre vie ; par exemple, si vous êtes plus jeune, vous aurez tendance à acheter un tapis aux couleurs plus audacieuses. Nos goûts évoluent autant que nos habitudes, en vieillissant, peut-être préférerez-vous un tapis plus sobre et classique. »

« Un bon tapis ajoute une touche chaleureuse à n’importe quel décor, et il en dégage une sensation luxueuse lorsque vous marchez dessus. On pourrait même dire qu’il vous aide à réellement vous sentir chez vous! Un tapis est aussi signe que vous habitez concrètement votre espace ; le reste de la décoration s’y accordera selon vos goûts et vos humeurs. Votre personnalité s’y dégagera, et créera un ensemble qui s’accorde à vos envies. »

La Gazette de Montréal : Avant de commencer, comment devrait-on se préparer à l’achat d’un tapis? Quelles particularités sont essentielles à considérer? Quel style, grandeur, forme et couleur devrais-je choisir?

M. Shuja Bashir : « Tout d’abord, vous devez commencer par dessiner la grandeur et la forme de la pièce dans laquelle vous désirez poser un tapis. Délimitez l’espace réservé aux meubles, ainsi que les aires de déplacement. »

« Dans une salle à manger, le tapis devrait être assez grand pour se trouver sous tout le mobilier et ce, même si vous retirez les chaises. Dans le salon, le tapis peut être sous le sofa (ou une chaise) ou être légèrement en retrait, du moment que vos pieds puissent toucher le tapis en position assise. »

« Quant aux différents styles, si vous désirez un décor plus traditionnel, un tapis à motifs floraux est tout indiqué. Il peut arborer des tons plus sombres ou clairs, tout dépendant du style recherché, qu’il soit plus contemporain ou non. »

« Pour une pièce à l’allure plus décontractée, il est possible de mélanger les designs floraux et géométriques, tout dépendra de vos préférences. Pour ce qui est de la pièce dans laquelle vous regardez la télévision, vous pouvez choisir un tapis avec des motifs plus inédits ou même inusités! »

« Je vous recommanderais tout de même de choisir un tapis qui est de couleur plus foncée ; s’il y a des accidents, les dommages pourront s’avérer être moins graves! Plusieurs couples choisiront des couleurs plus claires lorsque les enfants quittent la maison, car un tapis plus clair offre plus de luminosité dans une pièce, tandis que les couleurs plus sombres ont tendance à être plus chaudes. »

La Gazette de Montréal : Quelles sont les règles à suivre lors de la sélection d’un tapis?

M. Shuja Bashir : « Rien ne vous oblige à acheter ce qui ne vous plaît pas ! Vous devriez tout d’abord visiter des boutiques spécialisées qui ont en stock une grande sélection de tapis, afin de vous familiariser avec les styles présents sur le marché. »

« Au fur et à mesure, vos goûts se dessinerons d’eux-mêmes. Prenez votre temps lors de votre sélection: choisir un tapis est comme une thérapie, il faut y aller doucement ! Il est possible que vous n’ayez pas de grand coup de cœur. À ce moment, choisissez ce qui convient le mieux à votre intérieur et à votre mode de vie. »

Un tapis intérieur avec une palette de couleurs chaudes peut ajouter du confort dans votre bureau à domicile.

La Gazette de Montréal : Quelles sont les erreurs les plus fréquentes lors de la sélection d’un tapis?

M. Shuja Bashir : « Beaucoup de personnes se font flouer en achetant un tapis provenant d’une soi-disant vente, enchère ou d’un vendeur sans scrupules. »

« Internet peut aussi être une grande source de déception quant à l’achat d’un tapis. Une fois acheté et reçu, vous pourriez constater qu’il est rempli de défauts ou qu’il est fabriqué à partir de fibres synthétiques de piètre qualité. »

« Soyez prudents si vous achetez un tapis en Turquie ; à votre retour, ce dernier pourrait ne pas convenir à votre intérieur de par sa grandeur ou même sa couleur. Votre achat devrait se baser sur vos goûts et besoins, pas ceux de celui qui cherche à tout prix à vous vendre un tapis. »

La Gazette de Montréal : Quels types de tapis (fibres naturelles, laine, noués, déformés) sont les plus adaptés pour chaque pièce de la maison ?

M. Shuja Bashir : « Non seulement les tapis sont fabriqués dans plusieurs types de couleurs et de designs, ils sont aussi déclinés en une multitude de textures telles que la laine, la soie (naturelle ou artificielle), le coton, le polypropylène, la soie de bambou, la viscose et d’autres types de fibres artificielles modifiées génétiquement. »

« La plupart des acheteurs qui ont un intérêt pour les tapis faits à la main assument qu’ils acquerront des tapis tissés en laine ou en soie. Après 41 ans en affaires dans l’industrie du tapis, je n’ai pas encore rencontré une seule personne désirant acheter un tapis tissé avec des fibres synthétiques. »

« La fibre la plus durable est définitivement la laine ; la soie pure aussi est disponible, mais cette dernière est plus coûteuse et peut s’avérer être moins pratique de par sa nature dispendieuse. Les tapis de soie pure sont généralement disposés dans les chambres à coucher, dans des salles de réception ou comme tapisseries murales. »

« Il est maintenant possible d’obtenir un tapis en soie artificielle ; cependant, la différence est aussi marquante qu’avec une peinture et sa reproduction. Vous pouvez voir et même sentir une différence au toucher. Certains tapis peuvent avoir plus d’un type de fibres, par contre, pour les puristes, la laine est le textile le plus attrayant. Certaines fibres synthétiques, dépendamment de leur quantité, peuvent altérer la finesse du tapis. »

« La laine permet aussi de créer des tapis à caractère plus moderne, tels que les tapis de type shaggy, des motifs patchwork ou même encore des tapis au look délavé. Tout dépend de vos goûts personnels. Bien qu’un tapis fabriqué avec une fibre de haute qualité puisse durer des générations, achetez-le pour vous-même, et non pour votre descendance! »

Un tapis tribal coloré ajoute de la chaleur à la chambre de vos enfants.

La Gazette de Montréal : Devrions-nous disposer les tapis différemment dans un espace ouvert? Si oui, comment?

M. Shuja Bashir : « Généralement situés dans des immeubles à habitation, les espaces ouverts n’invitent pas à la disposition d’un tapis dans le hall d’entrée. Parfois, peu de tapis sont suffisants afin de faire ressortir les qualités d’un espace de vie. Par exemple, un grand tapis peut délimiter le salon et mettre l’accent sur l’aménagement réservé à la salle à dîner. »

La Gazette de Montréal : Comment est-il possible de superposer des tapis de manière esthétique et efficace? Pouvons-nous les disposer afin de couvrir entièrement le sol?

M. Shuja Bashir : « Si vous désirez disposer votre tapis oriental sur votre moquette en lés et dalles, il est nécessaire d’installer un sous-tapis spécial qui aura pour but d’empêcher le froissement des fibres lors du contact et du frottement. Dernièrement, j’ai pu observer que la tendance était à la superposition de tapis orientaux ; il s’agit bien sûr d’une question de goûts personnels. Ceci étant dit, cette technique décorative apporte une touche vraiment chaleureuse à l’atmosphère de votre domicile. »

Share