Les Tapis de sol: un aperçu

Je voudrais répondre à une question qui m’est régulièrement posée concernant la dénomination des tapis de sol, des carpettes persanes et orientales et des tapis faits à la main en général. Dans certaines provinces canadiennes, les carpettes persanes et orientales sont appelées tapis de sol ou petits tapis de style persan. Selon le dictionnaire Merriam-Webster, un tapis de sol est défini comme « un tapis couvrant seulement une partie du plancher dans une pièce ». Je ne connais pas Merriam-Webster et je suis sûr qu’ils ne me connaissent pas non plus! Certaines appellations sombres circulent et provoquent des confusions dans le monde des tapis persans; il faut donc porter attention aux détails linguistiques.

Magnifique tapis marocain, avec une combinaison de motifs tribales, ajoute de la vie à un salon autrement neutre.
Tapis traditionnel marocain fait de laine pure posé dans un salon contemporain. Tiré de Architectural Digest.

Noms de tapis

Jadis, le nom d’un tapis signifiait quelque chose. Il correspondait habituellement à la ville, au village ou à la tribu où il était fabriqué. Parfois, les tapis floraux s’appellent Tabriz, Isfahan, Kashan ou d’autres titres correspondant aux noms des villes iraniennes d’où ils proviennent.

Aujourd’hui, le nom d’un tapis n’a plus la même importance qu’auparavant. Par exemple, « Nain » se réfère à un tapis fait dans la ville sainte du même nom en Iran. De nos jours, un tapis Tabas, qui est beaucoup moins dispendieux qu’un tapis « Nain », est vendu sous l’appellation « Nain » afin que les consommateurs l’associent à ce niveau de qualité. Ce tapis peut d’ailleurs arborer un design de style « Nain », mais ce n’est pas le « Nain » traditionnel que nous connaissons. Ce type de pratique est tellement répandu que la majorité des détaillants sur Internet, dans les magasins et dans certaines maisons de ventes aux enchères les vendent comme de véritables « Nains ». Il faut croire que si les gens apprécient la couleur du tapis, ils seront susceptibles de l’acheter sans se soucier de leur origine précise.

Tapis kelims sur un escalier
Tapis de laine tissés à plat et posé sur des escaliers résidentiel.

Dans les pays arabophones, les tapis persans et orientaux sont appelés « Sajjad el Ajami ». Cela fait référence à toutes les carpettes et tapis qui proviennent de la Perse ou des pays qui ont été gouvernés par l’ancien empire perse achéménide, qui englobait alors tout le territoire de l’Iran, l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Turquie, l’Arménie, l’Egypte et le sous-continent indien, y compris les États princiers entre ces deux pays, comme le Cachemire.

Jusqu’en 1920, les tapis floraux étaient appelés tapis turcs, puisque la plupart des vendeurs de tapis occidentaux étaient arméniens. Par la suite, ils ont commencé à importer et à vendre des tapis persans importés de la Perse moderne et des environs, d’où l’utilisation répandue de l’expression « tapis persans ».

Les gens me demandent souvent : « Quelle est la différence entre une carpette et un tapis? ». Un tapis de plus petite taille, mesurant 0,91 m par 0,91 m ou moins, est considéré comme une carpette et tout ce qui dépasse ces dimensions est considéré comme un tapis. D’habitude, dans des pays comme le Japon où les pièces sont plus petites, les carpettes peuvent être considérées comme des tapis. Une carpette peut être disposée dans le vestibule d’une maison, dans la salle de bains ou même près d’une table de nuit.

Pays producteurs de carpettes

Aujourd’hui, la plupart des tapis faits à la main proviennent de pays situés en Asie et en Europe de l’Est, tels que :

Pour en savoir plus sur les tapis produits dans ces pays et dans de nombreux autres pays tel que la France, l’Angleterre et le Maroc, nous vous invitons à explorer notre page intitulée : l’histoire des tapis noués à la main. Dans cette section, nous examinons plus en détail la riche histoire des tapis faits main de 15 différents pays situés en Europe, en Afrique du Nord ainsi qu’en Asie.

Principaux pays producteurs de tapis fait à la main
Principaux pays producteurs de tapis faits à la main en 2018. Tiré de « Carpet Encyclopedia ».

En 1984, le premier embargo sur les carpettes et tapis importés d’Iran aux États-Unis a été imposé. Il a été levé au cours de la dernière année de l’administration Clinton en 2001, pour être rétabli en 2005. Les commerçants de tapis américains ont alors commencé à utiliser le terme carpette et tapis « oriental(e) » plutôt que « persan(e) », parce qu’ils ont commencé à importer plus de tapis d’autres pays tels que le Pakistan, la Turquie, l’Inde, la Chine, etc. Le terme représente des carpettes nouées à la main aux motifs floraux et géométriques inspirés des carpettes iraniennes de l’Est, de l’Ouest et du Nord.

Les tapis les plus populaires

Selon la majorité des experts de l’industrie du tapis et des revendeurs, les dix tapis de sol faits à la main les plus recherchés et les plus populaires du 21e siècle sont les suivants :

  • Tapis d’Aubusson
  • Tapis Bokhara
  • Tapis Chobi
  • Tapis de Gabbeh
  • Tapis du Kazakh
  • Tapis Kilim
  • Tapis d’Oushak
  • Tapis Teints
  • Tapis médaillon Persan
  • Tapis Quasqai

Les tapis de sol insufflent de la vie dans toutes les pièces où ils sont placés. Les tapis de sol orientaux offrent beaucoup de variations en termes de style et de design ; vous êtes donc sûr d’en trouver un qui conviendra à votre aménagement! S’ils sont de la meilleure qualité, ils dureront des générations, et vous pourrez en profiter longuement!

Share